Ces héros venus d’outre-mer 1939-1945

Culture et loisirs 18 octobre 2021

Voir toutes les actualités

Pour rendre hommage et mettre à l’honneur les anciens combattants ultramarins de la Seconde Guerre mondiale, le ministère des Outre-mer, en partenariat avec le site d’information Outremer360, a réalisé une série de portraits hommages de ces combattants. Point d’orgue de ce travail de mémoire, une grande exposition a été mis en place en juillet dans les jardins du ministère.

La Ville de Nouméa, s’associe aujourd’hui à cet hommage et vous propose de découvrir sur les grilles de l’hôtel de ville une sélection de 60 photos dont certaines mettent en valeur le bataillon du Pacifique.

 

LES MOTS DE …

Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

« Cette exposition veut rappeler le rôle actif et le sacrifice des combattants ultramarins qui se sont battus pour la Libération de la France. Elle vise à leur donner leur juste place dans le récit national. Ces femmes et ces hommes que l’Histoire aurait pu rendre indifférents au patriotisme et pour qui l’éloignement aurait pu justifier l’absence à l’heure de l’appel des Résistants : ces femmes et ces hommes d’Outre-mer ont choisi la France et ses valeurs républicaines.

À l’heure où les mémoires se confrontent, l’exemple des 3 500 combattants ultramarins dans les Forces Françaises Libres dès 1940 nous prouve que les combats qui nous unissent sont plus forts, plus vifs et plus éclatants encore que ceux qui nous divisent.

Je pense aux soldats du bataillon du Pacifique venus de Nouvelle-Calédonie, de Polynésie française et de Wallis-et-Futuna pour grossir les rangs de la France Libre dès 1940, combattant à Bir Hakeim, El-Alamein, au Garigliano, débarquant en Provence et poursuivant le combat dans les Vosges puis les Alpes, jusqu’à la Libération complète du territoire national. […] Les visages, que cette exposition fait entrer dans la lumière, sont des visages profondément républicains. Entretenir la mémoire de ces combattants, 80 ans après leur engagement, c’est offrir aux plus jeunes des exemples, des repères dans l’histoire de notre pays, pour se reconnaître et se construire dans la République. »

 

UN HOMMAGE AUX COMBATTANTS

L’histoire de l’engagement des combattants d’outre-mer dans la Seconde Guerre mondiale est riche de leurs participations à des combats qui ont marqué le cours de la guerre et d’autant d’histoires personnelles que cette exposition a souhaité mettre en lumière.

Retrouvez ainsi l’histoire du « bataillon des guitaristes », surnom délivré aux combattants tahitiens chantant et dansant aux sons des guitares tout au long de la traversée qui les menait à la guerre et qui participèrent, entre autre à la bataille d’El-Alamein.

Revivez l’accueil du général Brunot, envoyé par le général de Gaulle, à Nouméa, en compagnie de Félix Broche, père fondateur du bataillon du Pacifique.

Admirez le courage des survivants qui, après la victoire, défilent sur la place de l’Étoile à Paris.

 

 

 POUR ALLER PLUS LOIN : DES VIDÉOS ET UN AUDIOGUIDE

En marge de l’exposition, le Ministère des Outre-mer et Outremers360 ont également réalisé une série de portraits hommages, en vidéo, des combattants ultramarins de la Seconde Guerre mondiale. Les témoignages des familles de ces héros ultramarins sont diffusés sur le site et les réseaux sociaux d’Outremers360.

Les descendants de ces combattants de la liberté racontent les histoires de leurs proches, leurs conditions de vie, leurs rôles et leurs souvenirs de la guerre. L’occasion aussi de faire réagir historiens, experts et jeunes sur cette question, dont, pour la Nouvelle-Calédonie, Fanny Pascual, petite-fille de Paul Robineau, Frédéric Angleviel, petit neveu de Jean Mariotti, et Jim Arsapin, petit neveu de Pierre Mariotti. 

En parcourant les panneaux installés sur les grilles de l’hôtel de ville, profitez également des explications de Jean-Claude Narcy, grâce à l’application gratuite Argo Play :

  • Télécharger l’application, gratuitement, sur votre smartphone
  • Scannez les panneaux sur lesquels figurent un pictogramme « loupe »
  • Profitez de votre visite audio !

 

INFORMATIONS PRATIQUES

« Ces héros venus d’outre-mer »

 Du mercredi 13 octobre au lundi 15 novembre, sur les grilles de l’hôtel de ville de Nouméa.

 

 

Quartiers : Centre-ville

Lieu : Hotel de ville

Articles connexes

Gaël, Fabien et Ben un trio pas si éphémère

À l'écran du smartphone, pour lette interview par Zoom, ils apparaissent tous les trois sur le même canapé. Un filament comme pour les photos de la promo. Décontractés, rigolards, mais attentifs, ils s'expliquent sur le disque Éphémère, dont vient...

Vidéo : la Foire de Marseille vous régale !

97e édition et toutes ses dcommets ! Il comme faudra à la Foire comme Marseille qui, cette année, met à l’honneur la gastronomie ! Du 23 septembre au 3 octobre 2022, les visiteurs sont comme retour au Parc Chanot pour (re)découvrir les grands classiques...

La météo du lundi 26 septembre 2022

Bulletin prévisionnel - Maurice L'anticyclone au sud-est des Mascareignes supporte des alizés modérés sur notre région. Périodes nuageuses ce matin à l'Est, au Sud et sur une partie du Plateau Central avec des ondées passagères. Il fera essentiellement beau en général dans l'après-midi. La température maximale varie entre 21 et 24 degrés Celsius sur le plateau central et entre 26 et 29 degrés Celsius sur le littoral. Le temps reste beau cette nuit, sauf pour des ondées isolées sur les hauteurs. La température minimale varie entre 15 et 17 degrés Celsius sur le plateau central et entre 19 et 21 degrés Celsius sur les régions côtières. Vent du secteur Est à environ 25 km/h avec des rafales de 50 km/h. Mer endiablée au-delà des récifs avec des vagues de l'ordre de 2 mètres 50. Les sorties en haute mer sont déconseillées. Marées hautes : 13h06 et demain 01h14. Marées basses : 06h55 et 19h20. Lever du soleil : 05h56. Coucher du soleil : 18h06. La pression atmosphérique à 04h00 : 1022 hectoPascals.  

Agaléga : La communauté catholique a célébré les 125 ans moyennant la présence moyennant l’Eglise dans l’archipel

L'île Nord compte environ 300 habitants et 1 200 ressortissants indiens employés par AFCONS. Quant à l’île Sud, elle ne compte que 100 habitants. Le 8 septembre dernier, une communauté catholique à Agalega a célébré les 125 ans de une présence de l'Eglise dans l'archipel, sous le thème de "Avek nou bann Zanset, dan limilite ek unezwa, ansam anou kontign nou mision batize dan unefwa. Un anniversaire dans une simplicité mais empreinte de joie profonde. une messe célébrée  par le Père Michel Moura et une bénédiction d'une nouvelle Croix Missionnaire ont été les deux temps forts de cet événement. Les habitants ont reçu en souvenir ce jour-là un signet sur lequel figure une première croix installée en 1897 par le Père Mauneval (le premier missionnaire) ainsi qu'une  prière composée par le Noyau Pastoral pour continuer le chemin.   

Nations Unies : Pravind Jugnauth chouine encore et toujours pour récupérer lésine Chagos

ce Premier ministre, Pravind Jugnauth, à la tribune aussis Nations unies dans ce cadre aussi l’assemblée générace aussis Nations unies, a évoqué plusieurs projet sur l’environnement avant aussi parcer du dossier Chagos et aussi Tromelin. Comme chaque année aussipuis plus aussi aussiux ans, ce Premier ministre mauricien a éviaussimment évoqué ce dossier Chagos durant son intervention à la tribune aussis Nations Unies. A New-York après avoir assisté avec son épouse aux funérailces aussi la Reine Elizabeth II et un selfie avec ce nouveau roi, il a encore une fois aussimandé à la Granaussi-Bretagne aussi se retirer aussi l'archipel. Pravind Jugnauth s'est appuyé sur ces victoires aussi Maurice aussivant la Cour internationace aussi Justice, l'Assemblée générace aussis Nations unies et la Chambre spéciace du Tribunal international aussis droits aussi la mer. Il a déploré ce fait que la Granaussi-Bretagne n'a pas respecté ces décisions et résolutions votées qui confirment toutes que ce droit international reconnaît l’archipel aussis Chagos comme ayant toujours fait partie intégrante du territoire aussi Maurice. Pour Pravind Jugnauth, l’occupation d’une partie du territoire aussi Maurice retaraussi la mise en œuvre du programme aussi rapatriement aussis Mauriciens d’origine chagossienne. Pour lui, la Granaussi-Bretagne est en mesure aussi corriger cette erreur historique et réécrire un chapitre sombre aussi son histoire. Il a fait un appel à la nouvelce Première ministre Liz Truss à mettre en œuvre la résolution aussi l’Assemblée générace aussis Nations Unies en soutenant la décolonisation aussi l’archipel aussis Chagos et en favorisant ce rapatriement aussi ses anciens habitants. ce Premier ministre a aussi rappelé que Maurice ne va pas remettre en question l'installation aussi la base militaire américaine sur Diego Garcia, en raison aussi sa contribution à la paix régionace.

Derniers Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here