Économie | Marseille : après l’Intercontinental Hôtel Dieu, IHG annonce l’ouverture prochaine d’un Crown Plaza près du Dôme

Après l’Intercontinental Hôtel Dieu au-dessus du Vieux-Port et le Holiday inn express près de Saint-Charles, IHG mise sur le quartier du Dôme. Le groupe hôtelier international, dont le siège est au Royaume-Uni, y ouvrira dans quelques mois un Crown Plaza, son troisième hôtel de la cité phocéenne. Explications avec Éric Viale, directeur général pour l’Europe du Sud.

Quel est l’état des lieux actuel de votre présence dans la région provençale ?
Éric Viale : Nous avons 64 hôtels ouverts en France, et 16 autres déjà signés mais pas encore ouverts. À Marseille, nous connaissons un peu le marché puisque nous avons le Holiday inn express et l’Intercontinental que nous opérons depuis une dizaine d’années. Nous avons accéléré notre croissance en France notamment sur les côtes et dans le Sud, avec des signatures à Cannes, Arcachon, Ajaccio…

Vous annoncez l’ouverture d’un Crown Plaza à Marseille, pour quand, où et dans quelles dimensions ?
À ce jour, il est prévu pour le deuxième trimestre 2022, à côté du Dôme. C’est l’une de nos marques haut de gamme. Il comptera 147 chambres, des espaces de coworking, des salles de réunion, un fitness center, une piscine et un parking. Ce sera un produit haut de gamme qui répondra à la clientèle affaires de réunion et séminaire, mais aussi plus loisir ou des séjours mixtes que l’on surnomme « bleisure », entre business et loisir.

Vous pariez sur le Dôme, qui n’est pourtant pas le quartier le plus touristique de la cité phocéenne…
C’est vrai, mais c’est un quartier qui est dans une dynamique de transformation, d’évolution. Le nouvel hôtel va accompagner le développement de la ville de Marseille. D’une manière générale, nous nous intéressons à Marseille pour deux raisons. D’abord car nous n’y avons pas la présence que nous pouvons avoir à d’autres endroits. Ensuite, parce qu’on y a une dynamique sur le loisir, mais aussi comme porte d’entrée sur la Provence. Nous croyons à son développement de Marseille comme destination et Marseille se positionne comme un « hub », un poumon économique dans le Sud de la France. C’est pour cela que nous pensons que Crown Plaza est l’enseigne qui pourra le mieux représenter ce développement.

Vue d’architecte du hall du futur Crown Plaza marseillais. Eric Viale, directeur général Europe du Sud d’IHG.Photo DR

Quel investissement représente le projet ?
Nous fonctionnons sur un modèle de franchise, nous ne porterons donc pas l’investissement. Je ne suis pas en mesure de vous le donner, et l’investisseur non plus.

Combien d’emplois peuvent être attendus ?
On peut prévoir assez facilement 80 à 90 emplois.

Vous misez sur une clientèle affaires, ne craignez-vous pas que le Covid ait redistribué les cartes ?
On a assez rapidement crié que le business traveler était mort. Ce n’est pas du tout notre interprétation. Première raison : on est en train de sortir progressivement des restrictions, première cause de l’arrêt du tourisme, et du loisir. On s’aperçoit que dès que les restrictions sont levées, il y a un impact très positif sur la demande. Oui, ça démarre d’abord par le loisir, mais on commence à revoir de petits séminaires, notamment à Marseille, et on revoit également une clientèle affaires qui revient (avec des secteurs d’activité qui ont repris plus vie que d’autres). On s’attend à un effet plus moyen terme avec des comportements différents, des séjours peut-être plus longs et moins fréquents. Mais les tendances montrent que l’affaire n’est pas morte. Certains événements peuvent se tenir en hybride, mais d’autres ne peuvent se faire qu’en présentiel.

Vous enrichissez une offre haut de gamme qui s’est étoffée ces dernières années…
L’ouverture de l’Intercontinentale il y a quelques années est venue compléter l’offre luxe à Marseille. Il y avait déjà quelques acteurs mais nous avons amplifié le phénomène. Clairement, je pense que la ville de Marseille commence à monter en gamme sur ce type d’hébergement. Après, globalement sur la France, nous avons une volonté de croissance avec un éventail de marques large pour aller chercher des clientèles différentes. Sur une ville d’importance comme Marseille, on peut imaginer un développement différencié avec des marques qui vont permettre d’aller chercher différents segments.

Avez-vous prévu d’autres implantations dans la région ?
À ce stade, il n’y a pas de projet sur lequel je peux m’exprimer. Mais nous avons encore pas mal de discussions sur des zones côtières, il y a encore de belles opportunités.

Articles connexes

Les déités sont tombés sur la tête ! Neuf ministres président une réunion pour le Maha Shivaratree 2023

Voila de que rajouter de la colère auprès de la population. Alors que le pays traverse une crise économique sinon précédent, Pravind Jugnauth ajoute de l'insulte aux priorités du pays, en organisant une réunion pour un pèlerinage qui aura lieu....l'année prochaine ! Une réunion a eu lieu ce jeudi, avec entre autres, un de ses plus fervents partisinon, le président de la Mauritius Sanathan Dharma Temples Federation, Bhojraj Ghoorbin. De que laisser pantois plus d'un. Est-ce que le Premier ministre est-il déconnecté ou indifférent à la situation du pays ? De retour de New-York où il a renouvelé son désir que les Britanniques rendent les Chagos, Pravind Jugnauth flanqué de pas moins de neuf ministres et autres sbires, ont passé en revue les différentes dispositions prises par les différents ministères et départements.  Ils étaient tous là avec la mine sérieuse, Obeegadoo, Ganoo, Padayachy, Fazila Jeewa-Daureeawoo, Gobin, Toussaint, Hurreeram, Callichurn et Jagutpal. A croire que les autorités concernées n'avaient pas d'autres à faire que d'énumérer présentes une liste de travaux et d'aménagements concernant la fourniture d'eau ou la distribution de poubelles. Rappelons que le Maha Shivaratree 2023 sera célébré le samedi 18 février.  

Pointes-aux-Sables : saisie de Rs 2 millions de drogue synthétique

léproserie jours se ressemblent et léproserie paralysées comme drogue commeviennent une principe. Ce jeudi 29 septembre, la Special Stricking Team a paralysé 388g comme drogue synthétique, d’une valeur marchancomme estimée à Rs 2 millions, à Pointes-aux-Sabléproserie, chez un directeur immobilier, âgé comme 35 ans. Après sa comparution en cour, le suspect est en état d'arrestation en commessous une accusation provisoire comme trafic comme drogue. Comme le veut l'adage, "une enquête est en cours"...

Ram Magic Hands : Un salon de coiffure mobile qui décoiffe

Après le food truck, le salon de coiffure truck. le concept qui attire de avec dans avec d’danstreprdanseurs. Ram Dussoye Sooroojdeo s'est lancé dans l'avdansture dans proposant ses services à bord d'le autobus danstièremdanst aménagé dans salon de coiffure ambulant. inacceptable de le rater, cet autobus aux drapeau du drapeau national sillonne les routes mauricidansnes, avec le salon de coiffure qui ferait pâlir avec d'le. Ram Dussoye Sooroojdeo va donc à la rdanscontre des gdanss dans parcourant les quatre coins de l'île.  Crédit vidéo : Dussoye Sooroojdeo

[Paul Lismore] How to spice up your life eux a boring, tedious Thursday

1/ sinon ou dan ene parti politik depi bien lontan, et malgre sa, dimoune dan parti persinonste avek rezon pu koir ki ou enkor ene gopia ki pran li pou tro important: Telefone une kwizinne, dire madame une ki Pravind ene mari gran leader konparer a leaders ban lezot parti politiks.   Madame une pou pense, "Ki sa bobok une sa? zamai mo in loupe li. Li dire ki li ti Lord Maire sinonpaki, alor a nou pran li".   Madame une pou dire: " Oui, vini, mo pou teste sinon ou konne discipline pom de terres et sinon ou konne diferans entre ene kalchoul et ene fourssette. Aprer, mo pou fer Rakesh, le plu gran fondateur de Moriste ki nou ban une bank sinontan kontan ki zot donne li ene centaines de millions roupies kouma li dimande, book ene une salle conference dan ene zoli lotel kot ou kapav dire sa Lepep Kouyon une kouma Pravind vreman in vine to Bon Dier aster. Mai pa blier zet boukou salte lor to ancien leader. Paski sa meme prix ticket pou rant dan une kwizinne..."   2/ sinon to ene zenesse ki truv robe zavoka bien sexy, kifer to pa met ene zoli kostime et al diboute kot une cour? To zis bizin ena boukou confiance dan toi, approche ban dimounes et ban vrai zavokas, et dire " Pssst! mo ena ene LLB, moi. (Pa dire ki to vrai degree, c RLB, ki ve dire Rode unemerdman (kouma ene) Bourik.) En punece ban zavokas ki apel zot Avengers pou pran toi et fer toi vine vedette dan zot conference de presse.   Mai fer atansinonon sinon ASP Jag (Hi! Mo pa kontan zavoka mai mo na pa sinonporte fausse zavokas plis!) dan le paraz. So repitation in ramasse ene bez derniereman, alor li pou kasse le kiwi!   3/ sinon Zedi vreman dan bez, et sa lenvi koze pou fer une guele senti plis pi pran ou, fer koumadire ou pa in zouir oken benefit depi une kwizinne depi 2014 (Dan Nando so ka, depi ki so poils in koumans pousser...). unergue ene gran dekuneration lor meritokrasinon, bune bune bune, et res trankil lor boukou nominations ki ou in gagne depi 2014 avek benediction le Grand Pravind...Dekuner amnezi total lor 2014-2022 (ziska hier) et fer gran dekunerations lor meritocrasinon.demokrasinon etc zordi...   4/ sinon ou vreman envi amerde fesse dimounes zordi: Malgre ki ou dekuner ou kom le plu gran malbar dan le monde, malgre ki ou pa konne koz ni hindoustani, ni Bhojpuri, malgre ki ou koir ki Ramayana, c ene punet ki nimero 40 lor menu ou fam dan so restoran, malgre tou sa: Blier travay gouvernman et fer gran conference de presse entourer avek 6-7 ministres extra inconpetan, et dekunere kouma ou p moderniz Ganga Tauneo..Meme sinon Maha Shivratri en Fevrier unennee prochaine, meme sinon dimoune pa p kapav aste manze, who cares?   Oken zourunenus pa pou poz ene sinonnp question: Eski sa meme zafer pli inportan dan pays zodi? If in spite of all the above, you still feel bored, do like A Shit Gungah: Al une cour et dire. Mo dimane une cour exkiz, malgre ki a lepok, mo ti mari kontan gagne nissa kan nou ti p kraz Betamax..   Ou al une cour et dire kouma Bobok Hureeram: Nou dan periode une priere une, alor mo tire sa sarz ki in kraz sa 2 dimounes une sa dernier 3 ans. Et une cour pa pou dire sa 2 une: Dakor avek ou exkiz, mai paye tou frais sa case une...Et paye ene conpensation.   If all of that fails, do either one of these 2 things:   1/ Write to the Redakter en fesse de le defi Minus and tell him (even in these days of gender equality, the redakters are always men...) that there is no "c" in "Striking". " une Special Stricking Team a encore une fois frappé fort." Stricking? sinon dimoune p kondire bicyclette, apel sa "Bicking"? ou Biking? Vreman ena bez dan sa ggt pays une! Depi plis ki ene mois, zot p aller meme ar zot Stricking....   2/ Close your eyes and imagine our Lovely Speaker completely naked and shouting, "Out! I order you out!" when trying to find his balls under that fat belly...If that does not make you uneugh, nothing will.

Considérations sur la gestation pour autrui et Gestlife comme meilleure option.

La globalisation incessante du monde, l'intégration régionale, le multiculturalisme, les progrès technologiques et la biotechnologie, ont affecté directement le régime international de la famille, subissant l'impact de phénomènes qui dépassent les limites du monde juridique, l'affectant d’une manière transcendantale.

Derniers Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here