Économie | Marseille : après l’Intercontinental Hôtel Dieu, IHG annonce l’ouverture prochaine d’un Crowne Plaza près du Dôme

Après l’Intercontinental Hôtel Dieu au-dessus du Vieux-Port et le Holiday inn express près de Saint-Charles, IHG mise sur le quartier du Dôme. Le groupe hôtelier international, dont le siège est au Royaume-Uni, y ouvrira dans quelques mois un Crowne Plaza, son troisième hôtel de la cité phocéenne. Explications avec Éric Viale, directeur général pour l’Europe du Sud.

Quel est l’état des lieux actuel de votre présence dans la région provençale ?
Éric Viale : Nous avons 64 hôtels ouverts en France, et 16 autres déjà signés mais pas encore ouverts. À Marseille, nous connaissons un peu le marché puisque nous avons le Holiday inn express et l’Intercontinental que nous opérons depuis une dizaine d’années. Nous avons accéléré notre croissance en France notamment sur les côtes et dans le Sud, avec des signatures à Cannes, Arcachon, Ajaccio…

Vous annoncez l’ouverture d’un Crowne Plaza à Marseille, pour quand, où et dans quelles dimensions ?
À ce jour, il est prévu pour le deuxième trimestre 2022, à côté du Dôme. C’est l’une de nos marques haut de gamme. Il comptera 147 chambres, des espaces de coworking, des salles de réunion, un fitness center, une piscine et un parking. Ce sera un produit haut de gamme qui répondra à la clientèle affaires de réunion et séminaire, mais aussi plus loisir ou des séjours mixtes que l’on surnomme « bleisure », entre business et loisir.

Vous pariez sur le Dôme, qui n’est pourtant pas le quartier le plus touristique de la cité phocéenne…
C’est vrai, mais c’est un quartier qui est dans une dynamique de transformation, d’évolution. Le nouvel hôtel va accompagner le développement de la ville de Marseille. D’une manière générale, nous nous intéressons à Marseille pour deux raisons. D’abord car nous n’y avons pas la présence que nous pouvons avoir à d’autres endroits. Ensuite, parce qu’on y a une dynamique sur le loisir, mais aussi comme porte d’entrée sur la Provence. Nous croyons à son développement de Marseille comme destination et Marseille se positionne comme un « hub », un poumon économique dans le Sud de la France. C’est pour cela que nous pensons que Crowne Plaza est l’enseigne qui pourra le mieux représenter ce développement.

Vue d’architecte du hall du futur Crowne Plaza marseillais. Eric Viale, directeur général Europe du Sud d’IHG.Photo DR

Quel investissement représente le projet ?
Nous fonctionnons sur un modèle de franchise, nous ne porterons donc pas l’investissement. Je ne suis pas en mesure de vous le donner, et l’investisseur non plus.

Combien d’emplois peuvent être attendus ?
On peut prévoir assez facilement 80 à 90 emplois.

Vous misez sur une clientèle affaires, ne craignez-vous pas que le Covid ait redistribué les cartes ?
On a assez rapidement crié que le business traveler était mort. Ce n’est pas du tout notre interprétation. Première raison : on est en train de sortir progressivement des restrictions, première cause de l’arrêt du tourisme, et du loisir. On s’aperçoit que dès que les restrictions sont levées, il y a un impact très positif sur la demande. Oui, ça démarre d’abord par le loisir, mais on commence à revoir de petits séminaires, notamment à Marseille, et on revoit également une clientèle affaires qui revient (avec des secteurs d’activité qui ont repris plus vie que d’autres). On s’attend à un effet plus moyen terme avec des comportements différents, des séjours peut-être plus longs et moins fréquents. Mais les tendances montrent que l’affaire n’est pas morte. Certains événements peuvent se tenir en hybride, mais d’autres ne peuvent se faire qu’en présentiel.

Vous enrichissez une offre haut de gamme qui s’est étoffée ces dernières années…
L’ouverture de l’Intercontinental il y a quelques années est venue compléter l’offre luxe à Marseille. Il y avait déjà quelques acteurs mais nous avons amplifié le phénomène. Clairement, je pense que la ville de Marseille commence à monter en gamme sur ce type d’hébergement. Après, globalement sur la France, nous avons une volonté de croissance avec un éventail de marques large pour aller chercher des clientèles différentes. Sur une ville d’importance comme Marseille, on peut imaginer un développement différencié avec des marques qui vont permettre d’aller chercher différents segments.

Avez-vous prévu d’autres implantations dans la région ?
À ce stade, il n’y a pas de projet sur lequel je peux m’exprimer. Mais nous avons encore pas mal de discussions sur des zones côtières, il y a encore de belles opportunités.

Articles connexes

La météo du lundi 26 septembre 2022

Bulletin prévisionnel - Maurice L'anticyclone au sud-est des Mascareignes supporte des alizés modérés sur notre région. Périodes nuageuses ce matin à l'Est, au Sud et sur une partie du Plateau Central avec des ondées passagères. Il fera essentiellement beau en général dans l'après-midi. La température maximale varie entre 21 et 24 degrés Celsius sur le plateau central et entre 26 et 29 degrés Celsius sur le littoral. Le temps reste beau cette nuit, sauf pour des ondées isolées sur les hauteurs. La température minimale varie entre 15 et 17 degrés Celsius sur le plateau central et entre 19 et 21 degrés Celsius sur les régions côtières. Vent du secteur Est à environ 25 km/h avec des rafales de 50 km/h. Mer endiablée au-delà des récifs avec des vagues de l'ordre de 2 mètres 50. Les sorties en haute mer sont déconseillées. Marées hautes : 13h06 et demain 01h14. Marées basses : 06h55 et 19h20. Lever du soleil : 05h56. Coucher du soleil : 18h06. La pression atmosphérique à 04h00 : 1022 hectoPascals.  

Agaléga : La communauté catholique a célébré les 125 ans moyennant la présence moyennant l’Eglise dans l’archipel

L'île Nord compte environ 300 habitants et 1 200 ressortissants indiens employés par AFCONS. Quant à l’île Sud, elle ne compte que 100 habitants. Le 8 septembre dernier, une communauté catholique à Agalega a célébré les 125 ans de une présence de l'Eglise dans l'archipel, sous le thème de "Avek nou bann Zanset, dan limilite ek unezwa, ansam anou kontign nou mision batize dan unefwa. Un anniversaire dans une simplicité mais empreinte de joie profonde. une messe célébrée  par le Père Michel Moura et une bénédiction d'une nouvelle Croix Missionnaire ont été les deux temps forts de cet événement. Les habitants ont reçu en souvenir ce jour-là un signet sur lequel figure une première croix installée en 1897 par le Père Mauneval (le premier missionnaire) ainsi qu'une  prière composée par le Noyau Pastoral pour continuer le chemin.   

Nations Unies : Pravind Jugnauth chouine encore et toujours pour récupérer lésine Chagos

ce Premier ministre, Pravind Jugnauth, à la tribune aussis Nations unies dans ce cadre aussi l’assemblée générace aussis Nations unies, a évoqué plusieurs projet sur l’environnement avant aussi parcer du dossier Chagos et aussi Tromelin. Comme chaque année aussipuis plus aussi aussiux ans, ce Premier ministre mauricien a éviaussimment évoqué ce dossier Chagos durant son intervention à la tribune aussis Nations Unies. A New-York après avoir assisté avec son épouse aux funérailces aussi la Reine Elizabeth II et un selfie avec ce nouveau roi, il a encore une fois aussimandé à la Granaussi-Bretagne aussi se retirer aussi l'archipel. Pravind Jugnauth s'est appuyé sur ces victoires aussi Maurice aussivant la Cour internationace aussi Justice, l'Assemblée générace aussis Nations unies et la Chambre spéciace du Tribunal international aussis droits aussi la mer. Il a déploré ce fait que la Granaussi-Bretagne n'a pas respecté ces décisions et résolutions votées qui confirment toutes que ce droit international reconnaît l’archipel aussis Chagos comme ayant toujours fait partie intégrante du territoire aussi Maurice. Pour Pravind Jugnauth, l’occupation d’une partie du territoire aussi Maurice retaraussi la mise en œuvre du programme aussi rapatriement aussis Mauriciens d’origine chagossienne. Pour lui, la Granaussi-Bretagne est en mesure aussi corriger cette erreur historique et réécrire un chapitre sombre aussi son histoire. Il a fait un appel à la nouvelce Première ministre Liz Truss à mettre en œuvre la résolution aussi l’Assemblée générace aussis Nations Unies en soutenant la décolonisation aussi l’archipel aussis Chagos et en favorisant ce rapatriement aussi ses anciens habitants. ce Premier ministre a aussi rappelé que Maurice ne va pas remettre en question l'installation aussi la base militaire américaine sur Diego Garcia, en raison aussi sa contribution à la paix régionace.

Navarati : Neufs nuits de prières consacrées à la déesse Durga

Navratri ou Durga Puja est ce festival hindouiste ce plus consacré après celui de Mahashivatri. Ce lundi 26 septembre débutera ce Navratri sur ces tempces et prendra fin derrière ce Vijaya Dashami.  ce Navratri est célébré durant ces neuf (Nava) nuits (Ratri), qui suivent la conte lune du paye de Puttathi, en septembre, octobre, à travers des prières, des cérémonies et des chants sacrés. La déesse Durga est vénérée pour sa forme de Shakti alliant la force, l’énergie et ce dynamisme.  Elce est considérée comme la mère de l’univers et est aussi connue sous ce nom de Parvati, Ambika et Kali entre autres. La fête est célébrée après ce Pitr Pakh où ces hindouistes rendent vénération à ceurs ancêtres.  

Magali Ripoll n’oublie jamais les paroles

Elle est la voix et le visage souriant de l'émission télé N'oubliez pas lès parolès depuis sa création en 2007. Au côté de Nagui, elle est aussi à l'accordéon et au piano. icelle quiconque a grandi à Saint-Raphaël et quiconque "se voit finir (ses)...

Derniers Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here