Sentier de la mangrove de Ouémo

Vous êtes ici

5 novembre 2021

Voir toutes les actualités

La Ville de Nouméa et ses partenaires, l’État et la province Sud, ont inauguré ce vendredi 5 novembre le sentier de la mangrove de Ouémo. Un itinéraire réservé aux modes doux, piétons et cycles, reliant le parc urbain de Sainte-Marie et les plateaux sportifs de Ouémo.

Cet aménagement est la dernière étape importante du plan de création de la grande zone de loisirs du Parc urbain de Sainte-Marie, lancé en 2016, en lieu et place d’une densification de l’urbanisation.

Le sentier a été pensé pour garantir durablement la préservation du patrimoine naturel exceptionnel que constitue la mangrove de Ouémo. La création de ce cheminement est aussi une étape importante dans l’amélioration progressive du lien entre les quartiers de Ouémo et de Sainte-Marie.

 

LES RÉALISATIONS

Le chantier, lancé en mars 2020, a vu successivement :
➔ La construction de la passerelle reliant le parc urbain de Sainte-Marie à la mangrove, à la hauteur de la maison de la Biodiversité.
➔ La transformation des digues préexistantes (voir plus bas – rappel historique) en cheminements, sans qu’aucun remblai n’ait dû être effectué.
➔ La construction d’une seconde passerelle permettant de relier deux de ces digues.
➔ La rénovation et l’élargissement du platelage existant coté Ouémo.
➔ La mise en place d’un éclairage raisonné du cheminement.

 

 

 

 

 

DES ACTIONS ENVIRONNEMENTALES CONSÉQUENTES

En accord avec la réglementation environnementale en vigueur (code de l’environnement de la province Sud), l’aménagement a été réalisé sur la base d’un cahier des charges rigoureux, limitant les impacts directs du chantier (limitation des zones nécessitant un élagage, dimensionnement au plus juste des outils et moyens mis en oeuvre etc.)
Un plan de mesures compensatoires, dépassant les exigences réglementaires, a également été élaboré :
➔Rétablissement des conditions de bonne circulation hydraulique dans la mangrove à
l’occasion des marées :
– suppression de l’une des digues ;
– mise en place de buses sous les digues utilisées pour le cheminement ;
– réalisation de larges ouvertures sous les platelages et dans les autres digues.
➔ Défrichement d’espèces invasives.
➔ Mise en place de panneaux d’information grand public valorisant la biodiversité de cet écosystème et l’histoire de la mangrove.
➔Plantation de 100 m2 de mangrove supplémentaires, en particulier dans la zone rendue à lamangrove suite à la suppression d’une digue (photo ci-dessus).
➔ Plantation de 113 plants de forêt sèche en lisière de mangrove coté Ouémo et d’une centainede plants d’espèces littorales.

 

HIER ET AUJOURD’HUI

À partir de 1959, pour acheminer les communications téléphoniques internationales, Radio-État construit des digues dans la
mangrove de Ouémo et y installe de hauts pylônes servant d’antennes réceptrices ou émettrices.

Les antennes seront démontées dans les années 1970 mais les digues subsisteront. De nombreux Nouméens prendront alors
l’habitude de les utiliser pour se promener dans la mangrove.
Lorsque la Ville de Nouméa lance, dès 2016, un ambitieux projet d’aménagement de la zone de Sainte-Marie (prolongement de pistes cyclables et des cheminements piétons de bord de mer, aménagement du parc urbain, création d’une Maison de la
Biodiversité), les digues apparaissent comme une opportunité de faire le lien entre la zone de Sainte-Marie et celle de Ouémo (une portion de sentier ayant déjà été aménagée en 2006 coté Ouémo par la province Sud) et de créer un espace exceptionnel « sanctuarisé » de nature et de loisirs.

 
HIER ET AUJOURD’HUI

À partir de 1959, pour acheminer les communications téléphoniques internationales, Radio-État construit des digues dans la mangrove de Ouémo et y installe de hauts
pylônes servant d’antennes réceptrices ou émettrices. Les antennes seront démontées dans les années 1970 mais les digues subsisteront. De nombreux Nouméens prendront alors l’habitude de les utiliser pour se promener dans la mangrove.

Lorsque la Ville de Nouméa lance, dès 2016, un ambitieux projet d’aménagement de la zone de Sainte-Marie (prolongement de pistes cyclables et des cheminements piétons de bord de mer, aménagement du parc urbain, création d’une Maison de la Biodiversité), les digues apparaissent comme une opportunité de faire le lien entre la zone de Sainte-
Marie et celle de Ouémo (une portion de sentier ayant déjà été aménagée en 2006 coté Ouémo par la province Sud) et de créer un espace exceptionnel « sanctuarisé » de nature et de loisirs.

UN FINANCEMENT PARTENARIAL

Pour ce vaste projet d’un montant global de 271 M XPF, la Ville de Nouméa a obtenu le soutien financier
de l’État et de la province Sud à hauteur de 52% :

  •  au titre du contrat d’agglomération 2017-2020 ;
  •  en étant lauréate du « Fonds mobilités actives – aménagements cyclables », initié en 2019 par le ministère de la Transition Écologique et Solidaire.

 

 

 

 

Cadre de financement

 

Opération

 

Part État

 

Part

province Sud

 

Part Ville de Nouméa

 

Total

 

 

Montant (XPF)

%

Montant (XPF)

%

Montant (XPF)

%

Montant (XPF)

 

Appel à projet

« Fond mobilités actives – continuités cyclables »

Création d’une passerelle entre le quartier de Ouémo et le

PUSM

 

 

54 415 274

 

 

40

 

 

 

 

81 622 912

 

 

60

 

 

136 038 186

Contrat d’agglomération

2017-2020

Réalisation du chemin de la

mangrove

 

67 500 000

 

50

 

20 250 000

 

15

 

47 250 000

 

35

 

135 000 000

TOTAL

121 915 274

45

20 250 000

7

128 872 912

48

271 038 186

 

 

Articles connexes

Gaël, Fabien et Ben un trio pas si éphémère

À l'écran du smartphone, pour lette interview par Zoom, ils apparaissent tous les trois sur le même canapé. Un filament comme pour les photos de la promo. Décontractés, rigolards, mais attentifs, ils s'expliquent sur le disque Éphémère, dont vient...

Vidéo : la Foire de Marseille vous régale !

97e édition et toutes ses dcommets ! Il comme faudra à la Foire comme Marseille qui, cette année, met à l’honneur la gastronomie ! Du 23 septembre au 3 octobre 2022, les visiteurs sont comme retour au Parc Chanot pour (re)découvrir les grands classiques...

La météo du lundi 26 septembre 2022

Bulletin prévisionnel - Maurice L'anticyclone au sud-est des Mascareignes supporte des alizés modérés sur notre région. Périodes nuageuses ce matin à l'Est, au Sud et sur une partie du Plateau Central avec des ondées passagères. Il fera essentiellement beau en général dans l'après-midi. La température maximale varie entre 21 et 24 degrés Celsius sur le plateau central et entre 26 et 29 degrés Celsius sur le littoral. Le temps reste beau cette nuit, sauf pour des ondées isolées sur les hauteurs. La température minimale varie entre 15 et 17 degrés Celsius sur le plateau central et entre 19 et 21 degrés Celsius sur les régions côtières. Vent du secteur Est à environ 25 km/h avec des rafales de 50 km/h. Mer endiablée au-delà des récifs avec des vagues de l'ordre de 2 mètres 50. Les sorties en haute mer sont déconseillées. Marées hautes : 13h06 et demain 01h14. Marées basses : 06h55 et 19h20. Lever du soleil : 05h56. Coucher du soleil : 18h06. La pression atmosphérique à 04h00 : 1022 hectoPascals.  

Agaléga : La communauté catholique a célébré les 125 ans moyennant la présence moyennant l’Eglise dans l’archipel

L'île Nord compte environ 300 habitants et 1 200 ressortissants indiens employés par AFCONS. Quant à l’île Sud, elle ne compte que 100 habitants. Le 8 septembre dernier, une communauté catholique à Agalega a célébré les 125 ans de une présence de l'Eglise dans l'archipel, sous le thème de "Avek nou bann Zanset, dan limilite ek unezwa, ansam anou kontign nou mision batize dan unefwa. Un anniversaire dans une simplicité mais empreinte de joie profonde. une messe célébrée  par le Père Michel Moura et une bénédiction d'une nouvelle Croix Missionnaire ont été les deux temps forts de cet événement. Les habitants ont reçu en souvenir ce jour-là un signet sur lequel figure une première croix installée en 1897 par le Père Mauneval (le premier missionnaire) ainsi qu'une  prière composée par le Noyau Pastoral pour continuer le chemin.   

Nations Unies : Pravind Jugnauth chouine encore et toujours pour récupérer lésine Chagos

ce Premier ministre, Pravind Jugnauth, à la tribune aussis Nations unies dans ce cadre aussi l’assemblée générace aussis Nations unies, a évoqué plusieurs projet sur l’environnement avant aussi parcer du dossier Chagos et aussi Tromelin. Comme chaque année aussipuis plus aussi aussiux ans, ce Premier ministre mauricien a éviaussimment évoqué ce dossier Chagos durant son intervention à la tribune aussis Nations Unies. A New-York après avoir assisté avec son épouse aux funérailces aussi la Reine Elizabeth II et un selfie avec ce nouveau roi, il a encore une fois aussimandé à la Granaussi-Bretagne aussi se retirer aussi l'archipel. Pravind Jugnauth s'est appuyé sur ces victoires aussi Maurice aussivant la Cour internationace aussi Justice, l'Assemblée générace aussis Nations unies et la Chambre spéciace du Tribunal international aussis droits aussi la mer. Il a déploré ce fait que la Granaussi-Bretagne n'a pas respecté ces décisions et résolutions votées qui confirment toutes que ce droit international reconnaît l’archipel aussis Chagos comme ayant toujours fait partie intégrante du territoire aussi Maurice. Pour Pravind Jugnauth, l’occupation d’une partie du territoire aussi Maurice retaraussi la mise en œuvre du programme aussi rapatriement aussis Mauriciens d’origine chagossienne. Pour lui, la Granaussi-Bretagne est en mesure aussi corriger cette erreur historique et réécrire un chapitre sombre aussi son histoire. Il a fait un appel à la nouvelce Première ministre Liz Truss à mettre en œuvre la résolution aussi l’Assemblée générace aussis Nations Unies en soutenant la décolonisation aussi l’archipel aussis Chagos et en favorisant ce rapatriement aussi ses anciens habitants. ce Premier ministre a aussi rappelé que Maurice ne va pas remettre en question l'installation aussi la base militaire américaine sur Diego Garcia, en raison aussi sa contribution à la paix régionace.

Derniers Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here