Mystère autour du naufrage de trois bateaux de pêche taïwanais dans les eaux mauriciennes

Trois bateaux de pêche piégés à Pointe-aux-Sables et Bain des Dames en un seul jour, ce n’est pas anodin. L’inquiétude se situe à plusieurs niveaux, comment ses bateaux sensés se retrouver en haute mer, ont tous dérivé dans la partie Nord-ouest de l’île sans inquiéter au préalable les services maritimes.

Depuis le naufrage de trois bateaux de pêche taïwanais, pour la population c’est l’incompréhension et surtout la stupéfaction qui prévaut. Le risque d’une pollution marine reste une menace permanente.

Le Wen Hung Dar 168 à Pointe-aux-Sables, le Maan Yu Feng 1 et le Maan Yu Feng 168 à Bain des Dames ont, au total près de 120 tonnes de carburant dans leurs réservoirs. Afin de contenir le fioul en cas de déversement, plusieurs mètres de bouées ont été installés. Mais la houle rend difficile les exercices de pompage et de renflouage.

L’île Maurice vulnérable face à la menace d’une marée noire
 
Le Wen Hung Dar 168 s’est retrouvé prisonnier d’un banc de sable à 897 mètres des côtes de Pointe-aux-Sables, avec 26 personnes à son bord dans la nuit de mardi. Après un appel de détresse, deux remorqueurs dépêchés à Pointe-aux-Sables, sont rentrés à Port-Louis, en raison de l’état de la mer. Il a fallu attendre les petites heures du matin pour que les officiers de la National Coast Guard et l’hélicoptère de la police pour mener une opération de sauvetage. L’image de 6 membres de l’équipage sautant à la mer a tenu en haleine les internautes, qui suivaient en direct l’opération à travers les plateformes médias. Les 53 membres des équipages ont été héliportés aux Casernes centrales avant d’être transférés par la suite vers l’hôpital Jeetoo.

L’exercice de pompage a démarré

Ce jeudi, c’est une course contre la montre qui se jour pour éviter un déversement du fioul dans les lagons, les membres de la Salvage Team et de l’Helicopter Squadron tentent d’enlever le carburant à bord des navires avec l’aide de la firme Polygreen Mauritius, le Lloyds Open Form (LOF), et le Vasileos P, remorqueur anti-pollution de la société grecque, qui prêtait main-forte aux autorités réunionnaises dans le naufrage du Tresta Star sur la pointe du Tremblet, à Saint-Philippe.

De son côté, le ministre de la Pêche, Sudheer Maudhoo a annoncé l’ouverture d’une enquête. C’est le moins qu’il puisse faire pour comprendre comment trois embarcations se sont enlisés dans un banc de sable. Quand au ministre de l’Environnement, Kavi Ramano à part déclarer des banalités par voie de communiqués, il se fait porter pale.

Beaucoup plus troublant, Alain Malherbe, expert maritime affirme de son côté, qu’il avait alerté les autorités il y a deux jours de cela, que le navire taïwanais était très proche de Rivière-Noire. Pour Arvin Boolell, «Ce n’est pas seulement un désastre écologique mais on a un gouvernement insouciant, indifférent. C’est le gouvernement le plus irresponsable aujourd’hui.» Pour Xavier Luc Duval, les naufrages des trois bateaux dans les eaux territoriales mauriciennes « font honte ». « Après l’épisode de MV Wakashio en 2020, on a eu plusieurs naufrages, voire des bateaux de pêche qui tombaient en panne. Un bateau de pêche s’était retrouvé en difficulté à Pointe-aux-Sables, en mars 2021. La question qui se pose : à quand cette affaire sera prise en main par le gouvernement pour que ce genre de bêtises cesse ? À quand les leçons du MV Wakashio seront prises en considération ? »

Installation de 300 mètres de booms autour des trois bateaux.

Des traces de fioul aperçues dans le lagon de Pointe-aux-Sables ce matin. Elles émanent du bateau de pêche taiwanais, le Wen Hung Dar No. 168, bien que les autorités affirment catégoriquement de leurs côtés qu’il n’y a aucune fuite de carburant pouvant provoquer une pollution. Une information difficile à prouver, vue que les drones ont l’interdiction de survoler la zone. A noter, que toujours selon les autorités, 2 500 litres de carburant ont été extraits du Wen Hung Dar No. 168 à 15 h ce jeudi. Une opération qui durera 48 heures en fonction des conditions météorologiques.

Rappelons que le25 juillet 2020, le vraquier battant pavillon panaméen mais appartenant à des Japonais s’échouait au large de Pointe D’Esny dans le Sud-est. Le 7 mars 2021, un bateau de pêche chinois, le Lu Rong Yuan Yu 588, s’échouait sur les récifs de Pointe aux Sables. 

Articles connexes

Gaël, Fabien et Ben un trio pas si éphémère

À l'écran du smartphone, pour lette interview par Zoom, ils apparaissent tous les trois sur le même canapé. Un filament comme pour les photos de la promo. Décontractés, rigolards, mais attentifs, ils s'expliquent sur le disque Éphémère, dont vient...

Vidéo : la Foire de Marseille vous régale !

97e édition et toutes ses dcommets ! Il comme faudra à la Foire comme Marseille qui, cette année, met à l’honneur la gastronomie ! Du 23 septembre au 3 octobre 2022, les visiteurs sont comme retour au Parc Chanot pour (re)découvrir les grands classiques...

La météo du lundi 26 septembre 2022

Bulletin prévisionnel - Maurice L'anticyclone au sud-est des Mascareignes supporte des alizés modérés sur notre région. Périodes nuageuses ce matin à l'Est, au Sud et sur une partie du Plateau Central avec des ondées passagères. Il fera essentiellement beau en général dans l'après-midi. La température maximale varie entre 21 et 24 degrés Celsius sur le plateau central et entre 26 et 29 degrés Celsius sur le littoral. Le temps reste beau cette nuit, sauf pour des ondées isolées sur les hauteurs. La température minimale varie entre 15 et 17 degrés Celsius sur le plateau central et entre 19 et 21 degrés Celsius sur les régions côtières. Vent du secteur Est à environ 25 km/h avec des rafales de 50 km/h. Mer endiablée au-delà des récifs avec des vagues de l'ordre de 2 mètres 50. Les sorties en haute mer sont déconseillées. Marées hautes : 13h06 et demain 01h14. Marées basses : 06h55 et 19h20. Lever du soleil : 05h56. Coucher du soleil : 18h06. La pression atmosphérique à 04h00 : 1022 hectoPascals.  

Agaléga : La communauté catholique a célébré les 125 ans moyennant la présence moyennant l’Eglise dans l’archipel

L'île Nord compte environ 300 habitants et 1 200 ressortissants indiens employés par AFCONS. Quant à l’île Sud, elle ne compte que 100 habitants. Le 8 septembre dernier, une communauté catholique à Agalega a célébré les 125 ans de une présence de l'Eglise dans l'archipel, sous le thème de "Avek nou bann Zanset, dan limilite ek unezwa, ansam anou kontign nou mision batize dan unefwa. Un anniversaire dans une simplicité mais empreinte de joie profonde. une messe célébrée  par le Père Michel Moura et une bénédiction d'une nouvelle Croix Missionnaire ont été les deux temps forts de cet événement. Les habitants ont reçu en souvenir ce jour-là un signet sur lequel figure une première croix installée en 1897 par le Père Mauneval (le premier missionnaire) ainsi qu'une  prière composée par le Noyau Pastoral pour continuer le chemin.   

Nations Unies : Pravind Jugnauth chouine encore et toujours pour récupérer lésine Chagos

ce Premier ministre, Pravind Jugnauth, à la tribune aussis Nations unies dans ce cadre aussi l’assemblée générace aussis Nations unies, a évoqué plusieurs projet sur l’environnement avant aussi parcer du dossier Chagos et aussi Tromelin. Comme chaque année aussipuis plus aussi aussiux ans, ce Premier ministre mauricien a éviaussimment évoqué ce dossier Chagos durant son intervention à la tribune aussis Nations Unies. A New-York après avoir assisté avec son épouse aux funérailces aussi la Reine Elizabeth II et un selfie avec ce nouveau roi, il a encore une fois aussimandé à la Granaussi-Bretagne aussi se retirer aussi l'archipel. Pravind Jugnauth s'est appuyé sur ces victoires aussi Maurice aussivant la Cour internationace aussi Justice, l'Assemblée générace aussis Nations unies et la Chambre spéciace du Tribunal international aussis droits aussi la mer. Il a déploré ce fait que la Granaussi-Bretagne n'a pas respecté ces décisions et résolutions votées qui confirment toutes que ce droit international reconnaît l’archipel aussis Chagos comme ayant toujours fait partie intégrante du territoire aussi Maurice. Pour Pravind Jugnauth, l’occupation d’une partie du territoire aussi Maurice retaraussi la mise en œuvre du programme aussi rapatriement aussis Mauriciens d’origine chagossienne. Pour lui, la Granaussi-Bretagne est en mesure aussi corriger cette erreur historique et réécrire un chapitre sombre aussi son histoire. Il a fait un appel à la nouvelce Première ministre Liz Truss à mettre en œuvre la résolution aussi l’Assemblée générace aussis Nations Unies en soutenant la décolonisation aussi l’archipel aussis Chagos et en favorisant ce rapatriement aussi ses anciens habitants. ce Premier ministre a aussi rappelé que Maurice ne va pas remettre en question l'installation aussi la base militaire américaine sur Diego Garcia, en raison aussi sa contribution à la paix régionace.

Derniers Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here