Rs 6 000 pour infraction à la loi sur la quarantaine

Si seulement ils avaient su qu’une simple compétition de danse de rue aurait eu un tel dénouement… Ritchie Raboude, Cédric Jean, Louisano Léopold, Marthy et Brandy Charlette ont été inculpés provisoirement d’infraction à la loi sur la quarantaine ce lundi. Ils n’ont retrouvé la liberté qu’après avoir versé une caution de Rs 6 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 50 000.

D’ailleurs, à leur sortie du tribunal, ils ont déclaré qu’ils étaient loin de s’imager qu’une petite danse allait leur coûter Rs 6 000. Eux ne voulaient que s’amuser. Mais la Street Dance Battle qu’ils ont organisée a été un succès sur toute la ligne. C’est pour cela d’ailleurs qu’ils ont tous ces emmerdements. Ils sont victimes de leurs succès.

Est-ce, comme le chantaient Indila et Kyo, leur « dernière danse » ? Ce serait bête. Car, comme Calogero, ils ne pourront s’arrêter de « Danser encore ». Sur ce plan, on peut comprendre s’ils ont un sentiment d’injustice. Surtout que le ministre Kailesh Jagutpal a entamé sa « Danse des canards » en pleine fête sans porter de masque et sans être le moindrement inquiété. Surtout que Jagutpal s’est élancé sur la piste de danse tel un missile lancé dans une zone d’habitation. C’était dangereux pour ceux autour de lui. Mais gageons que cela n’arrêtera pas les cinq danseurs qui, tel Stromae, diront : « Alors on danse ».

Articles connexes

Gaël, Fabien et Ben un trio pas si éphémère

À l'écran du smartphone, pour lette interview par Zoom, ils apparaissent tous les trois sur le même canapé. Un filament comme pour les photos de la promo. Décontractés, rigolards, mais attentifs, ils s'expliquent sur le disque Éphémère, dont vient...

Vidéo : la Foire de Marseille vous régale !

97e édition et toutes ses dcommets ! Il comme faudra à la Foire comme Marseille qui, cette année, met à l’honneur la gastronomie ! Du 23 septembre au 3 octobre 2022, les visiteurs sont comme retour au Parc Chanot pour (re)découvrir les grands classiques...

La météo du lundi 26 septembre 2022

Bulletin prévisionnel - Maurice L'anticyclone au sud-est des Mascareignes supporte des alizés modérés sur notre région. Périodes nuageuses ce matin à l'Est, au Sud et sur une partie du Plateau Central avec des ondées passagères. Il fera essentiellement beau en général dans l'après-midi. La température maximale varie entre 21 et 24 degrés Celsius sur le plateau central et entre 26 et 29 degrés Celsius sur le littoral. Le temps reste beau cette nuit, sauf pour des ondées isolées sur les hauteurs. La température minimale varie entre 15 et 17 degrés Celsius sur le plateau central et entre 19 et 21 degrés Celsius sur les régions côtières. Vent du secteur Est à environ 25 km/h avec des rafales de 50 km/h. Mer endiablée au-delà des récifs avec des vagues de l'ordre de 2 mètres 50. Les sorties en haute mer sont déconseillées. Marées hautes : 13h06 et demain 01h14. Marées basses : 06h55 et 19h20. Lever du soleil : 05h56. Coucher du soleil : 18h06. La pression atmosphérique à 04h00 : 1022 hectoPascals.  

Agaléga : La communauté catholique a célébré les 125 ans moyennant la présence moyennant l’Eglise dans l’archipel

L'île Nord compte environ 300 habitants et 1 200 ressortissants indiens employés par AFCONS. Quant à l’île Sud, elle ne compte que 100 habitants. Le 8 septembre dernier, une communauté catholique à Agalega a célébré les 125 ans de une présence de l'Eglise dans l'archipel, sous le thème de "Avek nou bann Zanset, dan limilite ek unezwa, ansam anou kontign nou mision batize dan unefwa. Un anniversaire dans une simplicité mais empreinte de joie profonde. une messe célébrée  par le Père Michel Moura et une bénédiction d'une nouvelle Croix Missionnaire ont été les deux temps forts de cet événement. Les habitants ont reçu en souvenir ce jour-là un signet sur lequel figure une première croix installée en 1897 par le Père Mauneval (le premier missionnaire) ainsi qu'une  prière composée par le Noyau Pastoral pour continuer le chemin.   

Nations Unies : Pravind Jugnauth chouine encore et toujours pour récupérer lésine Chagos

ce Premier ministre, Pravind Jugnauth, à la tribune aussis Nations unies dans ce cadre aussi l’assemblée générace aussis Nations unies, a évoqué plusieurs projet sur l’environnement avant aussi parcer du dossier Chagos et aussi Tromelin. Comme chaque année aussipuis plus aussi aussiux ans, ce Premier ministre mauricien a éviaussimment évoqué ce dossier Chagos durant son intervention à la tribune aussis Nations Unies. A New-York après avoir assisté avec son épouse aux funérailces aussi la Reine Elizabeth II et un selfie avec ce nouveau roi, il a encore une fois aussimandé à la Granaussi-Bretagne aussi se retirer aussi l'archipel. Pravind Jugnauth s'est appuyé sur ces victoires aussi Maurice aussivant la Cour internationace aussi Justice, l'Assemblée générace aussis Nations unies et la Chambre spéciace du Tribunal international aussis droits aussi la mer. Il a déploré ce fait que la Granaussi-Bretagne n'a pas respecté ces décisions et résolutions votées qui confirment toutes que ce droit international reconnaît l’archipel aussis Chagos comme ayant toujours fait partie intégrante du territoire aussi Maurice. Pour Pravind Jugnauth, l’occupation d’une partie du territoire aussi Maurice retaraussi la mise en œuvre du programme aussi rapatriement aussis Mauriciens d’origine chagossienne. Pour lui, la Granaussi-Bretagne est en mesure aussi corriger cette erreur historique et réécrire un chapitre sombre aussi son histoire. Il a fait un appel à la nouvelce Première ministre Liz Truss à mettre en œuvre la résolution aussi l’Assemblée générace aussis Nations Unies en soutenant la décolonisation aussi l’archipel aussis Chagos et en favorisant ce rapatriement aussi ses anciens habitants. ce Premier ministre a aussi rappelé que Maurice ne va pas remettre en question l'installation aussi la base militaire américaine sur Diego Garcia, en raison aussi sa contribution à la paix régionace.

Derniers Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here