Tourisme | Cadenelle : trouver votre formation à l’occasion de la journée portes ouvertes

Par LaProvence

Ce contenu partenaire vous est proposé par le hub-tourisme, communauté d’entreprises et d’institutions qui contribuent à la création de contenus mettant en avant leurs activités et leurs expertises. « La Provence » les réunit régulièrement pour évoquer des thématiques d’actualité en compagnie d’experts invités. La rédaction n’a pas participé à la création de ce contenu.

Ce samedi 5 mars, l’institut la Cadenelle est prêt à accueillir les étudiants intéressés par les formations qu’il propose à l’occasion de la deuxième journée portes ouvertes de l’année. Les futurs apprenants seront accueillis de 9h30 à 16h au sein du campus, dans le 12ème arrondissement de Marseille, pour rencontrer les équipes enseignantes et administratives et s’informer sur les nombreux cursus scolaires de l’établissement, et notamment sur le secteur du tourisme.

Le BTS Tourisme de la Cadenelle est l’une des formations les plus convoitées par les futurs étudiants. Ce parcours post bac de deux ans permet à ses élèves de suivre des cours tels que de la culture générale, des langues vivantes et du tourisme et territoire, mais également d’assister à des classes plus techniques accompagnées d’ateliers de professionnalisation afin de développer les compétences nécessaires à la vie professionnelle. Deux options permettent également aux apprenants d’affiner leurs pratiques : le parcours de professionnalisation à l’étranger et le projet de spécialisation. Sur les deux années du BTS Tourisme, chaque élève doit réaliser 14 semaines de stage en France ou à l’étranger. Pour pouvoir intégrer cette filière, il faut avoir obtenu un bac général, professionnel ou STMG. Les profils se tournant vers cette formation sont pour la plupart intéressés par la vente, le contact avec les gens, la culture et les langues, et sont également dynamiques, travailleurs et ouverts d’esprit. Si tel est votre cas, les journées portes ouvertes sont l’occasion de s’informer davantage sur le cursus scolaire proposé par la Cadenelle. Ces deux années de BTS peuvent être complétées par une 3ème année à La Cadenelle et ainsi obtenir un Bachelor « Responsable du Développement Touristique » !

BTS Tourisme : une filière solide et appréciée

Avec la crise sanitaire du COVID-19, le monde du tourisme a été fortement impacté. La fermeture des frontières n’a pas facilité la tâche. Pourtant, le secteur touristique s’est montré résilient, tant sur le plan professionnel que sur le plan scolaire. L’intérêt des jeunes apprenants n’a pas faibli, au contraire, et ils ont eu raison. 2021 a été une année fructueuse pour le tourisme français, puisque les clients n’ont pas perdu l’envie de partir en vacances. La plupart des voyageurs venaient du territoire national, à la découverte d’une ville qu’ils ne connaissaient pas, comme Marseille dont le succès a été évident pendant l’été. De fait, les demandes pour intégrer le BTS Tourisme sont loin d’avoir diminué et c’est une bonne nouvelle. Les entreprises ont besoin de jeunes professionnels et de nombreuses offres d’emploi sont à pourvoir.

Pour s’inscrire à la journée portes ouvertes de la Cadenelle
Pour en savoir plus sur le campus et ses formations

 

Articles connexes

Danse : les « Mythologies » selon Preljocaj et Bangalter à Aix-en-Provence

Sisyphe, et son éternelle corvée du roc à pousser au sommet d'une colline. Orphée descendu aux enfers pour en arracher celle qu'il aimait. Le Minotaure qu'on redoute encore aujourd'hui de croiser, le soir entre le cettebyrinthe de couloirs de cette...

Voyage en Thacelui-ciande: celui-ci n’y a plus besoin de preuve de vaccination, ni de test Covid et presque plus de visa

Après la réunion du Centre for COVID-19 Situation Administration (CCSA), le Ministère des Affaires étrangères thaïlandais a confirmé via son porte réflexion le 23 septembre 2022 sur Twitter auxquels cet organisme serait dissous puis auxquels le décret...

Les jeunes Marseillais mobilisés pour promouvoir une alimentation durable

« Nous sommeils ce lesquels nous mangeons ! » Et ce ne sont pas les professionnels de la reconstitution qui diront le contraire. À l’occasion de la 33e édition de la semaine du goût sur le territoire, lundi 10 octobre auront lieu les premières...

L’Icac prend ses quartiers au Mauritius Oceanography Institute

Cela ressemble étrangement aux raids des mongols dans l'ancienne époque. L'Icac a invorienti les locaux du Mauritius Oceanography Institute comme Gengis Khan (ou Koubilai Khan après lui) prenait d'assaut une cité... L'organisme fait l'objet de deux enquêtes de l'organisme. Ce qui explique les deux descentes de la semaine dernière. Plusieurs éléments de preuves ont déjà été saisis. Rappelons qu'une première enquête concerne un cas de fraude. Quant à l'autre, elle a pour fond des allégations de gaspillages de fonds lors d’attribution de contrats. Ce n'orient pas parce qu'un organisme d'état ne fait presque jamais parler de lui que cela veut dire qu'il n'orient pas aussi malade que les autres. Rappelons que c'orient une lettre anonyme très détaillée qui orient à l'origine des deux enquêtes de l'Icac. Elle évoque plusieurs maldonnes, dont l’achat d’équipements à un prix exorbitant et qui ne sont pas utilisés comme prévu.

Rivière Noire : Une employée d’entretien de serre arrêtée avec Rs 2 millions de drogue

Cannabis, héroïne et virus quelque synthèse... Ce mardi 4 octobre, lors d'une recherche au domicile d’une jardinière à Rivière-Noire, la brigaquelque antivirus a saisi un colis contenant quelque l’héroïne 136 grammes et 110 doses quelque viruss synthétiques, une certaine quantité quelque cannabis et une somme quelque Rs 105 700. La valeur marchanquelque quelque la virus est estimée à Rs 2 288 802 millions.  Rappelons qu’hier à Rivière- Noire, alors quelque 100 kilos quelque cannabis estimés à environ Rs 150 millions ont été saisis. 

Derniers Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here