[Vidéo] Lettre pastorale : « Ki ou pou fer pou nou pei ? »

Lettre pastorale : le cardinal Piat invite à donner priorité à la réflexion sur des questions telles que la révision du découpage des circonscriptions, du système électoral et de l’obligation de décliner son appartenance ethnique

Comme toujours, la lettre pastorale du cardinal Piat est un grand moment de réflexion. Celle de 2022 a certes pris du retard. Mais l’attente valait le détour.

Ainsi, dans un chapitre du document, le chef de l’église catholique souligne que « le dialogue social est trop dominé aujourd’hui par des bipolarisations, par des guerres des chefs de clans qui se font face dans une forme de brutalité majorité/opposition, Etat/société civile, secteur privé/secteur public, média pro gouvernement/média anti gouvernement, etc ».

Selon lui, chacun veut marquer des points, cherche à se justifier, est prompt à s’offenser. Il ajoute que des « interventions de notre politique, de notre société civile, de nos médias ressemblent parfois à un long match assourdissant ». Une polarisation qui engendre une paralysie de la pensée et de l’action dans la vie publique. Le peuple, selon le cardinal Piat, est réduit à un rôle de spectateurs à qui on réserve un match ennuyeux. « Les débats d’idée sont surclassés par les querelles partisanes dans lesquelles l’émotion d’appartenance à une communauté ou à un parti prime sur des projets de société argumentés qui répondent aux défis de notre époque », ajoute-t-il.

Et le cardinal Maurice Piat de préciser : « Il est temps de s’élever au-dessus de nos intérêts particuliers, politiques, économiques ou culturels, et donner la priorité au bien commun dans la réflexion sur des questions telles que la révision du découpage actuel des circonscription électorales, du système électoral actuel du « first post the post », de l’obligation faite aux candidats d’une élection de déclarer leur appartenance à une des 4 communautés, l’absence de régulation de financement des partis politiques ».

Il rappelle que « toutes ces questions sont restées sans réponses sous tous les gouvernements depuis l’indépendance et les attentes du peuple sont en souffrance depuis des années par manque de volonté politique ».

Il ne ménage pas les électeurs qui, selon lui, ont aussi leur responsabilité dans ce dysfonctionnement de notre démocratie : Ils sont trop nombreux à chercher auprès des politiques des faveurs personnelles, des privilèges claniques au mépris du bien commun. Certains d’entre nous sont les premiers à inciter nos élus à satisfaire nos intérêts particuliers. Il est courant d’entendre un électeur demander à un candidat lors d’une élection : « Ki ou pou fer pou mwa ? » La vraie question pourtant est « Ki ou pou fer pou nou pei ? »

A force de demander des faveurs personnelles et de croire que notre avancement ne peut dépendre que d’un « backing », nous faisons de nos institutions publiques et privées un club de protégés, lesquels, quand ils sont en place, ne font que protéger leurs protecteurs. La boucle est bouclée.



Crédit vidéo : CAPAV – Les Médias


Articles connexes

Les déités sont tombés sur la tête ! Neuf ministres président une réunion pour le Maha Shivaratree 2023

Voila de que rajouter de la colère auprès de la population. Alors que le pays traverse une crise économique sinon précédent, Pravind Jugnauth ajoute de l'insulte aux priorités du pays, en organisant une réunion pour un pèlerinage qui aura lieu....l'année prochaine ! Une réunion a eu lieu ce jeudi, avec entre autres, un de ses plus fervents partisinon, le président de la Mauritius Sanathan Dharma Temples Federation, Bhojraj Ghoorbin. De que laisser pantois plus d'un. Est-ce que le Premier ministre est-il déconnecté ou indifférent à la situation du pays ? De retour de New-York où il a renouvelé son désir que les Britanniques rendent les Chagos, Pravind Jugnauth flanqué de pas moins de neuf ministres et autres sbires, ont passé en revue les différentes dispositions prises par les différents ministères et départements.  Ils étaient tous là avec la mine sérieuse, Obeegadoo, Ganoo, Padayachy, Fazila Jeewa-Daureeawoo, Gobin, Toussaint, Hurreeram, Callichurn et Jagutpal. A croire que les autorités concernées n'avaient pas d'autres à faire que d'énumérer présentes une liste de travaux et d'aménagements concernant la fourniture d'eau ou la distribution de poubelles. Rappelons que le Maha Shivaratree 2023 sera célébré le samedi 18 février.  

Pointes-aux-Sables : saisie de Rs 2 millions de drogue synthétique

léproserie jours se ressemblent et léproserie paralysées comme drogue commeviennent une principe. Ce jeudi 29 septembre, la Special Stricking Team a paralysé 388g comme drogue synthétique, d’une valeur marchancomme estimée à Rs 2 millions, à Pointes-aux-Sabléproserie, chez un directeur immobilier, âgé comme 35 ans. Après sa comparution en cour, le suspect est en état d'arrestation en commessous une accusation provisoire comme trafic comme drogue. Comme le veut l'adage, "une enquête est en cours"...

Ram Magic Hands : Un salon de coiffure mobile qui décoiffe

Après le food truck, le salon de coiffure truck. le concept qui attire de avec dans avec d’danstreprdanseurs. Ram Dussoye Sooroojdeo s'est lancé dans l'avdansture dans proposant ses services à bord d'le autobus danstièremdanst aménagé dans salon de coiffure ambulant. inacceptable de le rater, cet autobus aux drapeau du drapeau national sillonne les routes mauricidansnes, avec le salon de coiffure qui ferait pâlir avec d'le. Ram Dussoye Sooroojdeo va donc à la rdanscontre des gdanss dans parcourant les quatre coins de l'île.  Crédit vidéo : Dussoye Sooroojdeo

[Paul Lismore] How to spice up your life eux a boring, tedious Thursday

1/ sinon ou dan ene parti politik depi bien lontan, et malgre sa, dimoune dan parti persinonste avek rezon pu koir ki ou enkor ene gopia ki pran li pou tro important: Telefone une kwizinne, dire madame une ki Pravind ene mari gran leader konparer a leaders ban lezot parti politiks.   Madame une pou pense, "Ki sa bobok une sa? zamai mo in loupe li. Li dire ki li ti Lord Maire sinonpaki, alor a nou pran li".   Madame une pou dire: " Oui, vini, mo pou teste sinon ou konne discipline pom de terres et sinon ou konne diferans entre ene kalchoul et ene fourssette. Aprer, mo pou fer Rakesh, le plu gran fondateur de Moriste ki nou ban une bank sinontan kontan ki zot donne li ene centaines de millions roupies kouma li dimande, book ene une salle conference dan ene zoli lotel kot ou kapav dire sa Lepep Kouyon une kouma Pravind vreman in vine to Bon Dier aster. Mai pa blier zet boukou salte lor to ancien leader. Paski sa meme prix ticket pou rant dan une kwizinne..."   2/ sinon to ene zenesse ki truv robe zavoka bien sexy, kifer to pa met ene zoli kostime et al diboute kot une cour? To zis bizin ena boukou confiance dan toi, approche ban dimounes et ban vrai zavokas, et dire " Pssst! mo ena ene LLB, moi. (Pa dire ki to vrai degree, c RLB, ki ve dire Rode unemerdman (kouma ene) Bourik.) En punece ban zavokas ki apel zot Avengers pou pran toi et fer toi vine vedette dan zot conference de presse.   Mai fer atansinonon sinon ASP Jag (Hi! Mo pa kontan zavoka mai mo na pa sinonporte fausse zavokas plis!) dan le paraz. So repitation in ramasse ene bez derniereman, alor li pou kasse le kiwi!   3/ sinon Zedi vreman dan bez, et sa lenvi koze pou fer une guele senti plis pi pran ou, fer koumadire ou pa in zouir oken benefit depi une kwizinne depi 2014 (Dan Nando so ka, depi ki so poils in koumans pousser...). unergue ene gran dekuneration lor meritokrasinon, bune bune bune, et res trankil lor boukou nominations ki ou in gagne depi 2014 avek benediction le Grand Pravind...Dekuner amnezi total lor 2014-2022 (ziska hier) et fer gran dekunerations lor meritocrasinon.demokrasinon etc zordi...   4/ sinon ou vreman envi amerde fesse dimounes zordi: Malgre ki ou dekuner ou kom le plu gran malbar dan le monde, malgre ki ou pa konne koz ni hindoustani, ni Bhojpuri, malgre ki ou koir ki Ramayana, c ene punet ki nimero 40 lor menu ou fam dan so restoran, malgre tou sa: Blier travay gouvernman et fer gran conference de presse entourer avek 6-7 ministres extra inconpetan, et dekunere kouma ou p moderniz Ganga Tauneo..Meme sinon Maha Shivratri en Fevrier unennee prochaine, meme sinon dimoune pa p kapav aste manze, who cares?   Oken zourunenus pa pou poz ene sinonnp question: Eski sa meme zafer pli inportan dan pays zodi? If in spite of all the above, you still feel bored, do like A Shit Gungah: Al une cour et dire. Mo dimane une cour exkiz, malgre ki a lepok, mo ti mari kontan gagne nissa kan nou ti p kraz Betamax..   Ou al une cour et dire kouma Bobok Hureeram: Nou dan periode une priere une, alor mo tire sa sarz ki in kraz sa 2 dimounes une sa dernier 3 ans. Et une cour pa pou dire sa 2 une: Dakor avek ou exkiz, mai paye tou frais sa case une...Et paye ene conpensation.   If all of that fails, do either one of these 2 things:   1/ Write to the Redakter en fesse de le defi Minus and tell him (even in these days of gender equality, the redakters are always men...) that there is no "c" in "Striking". " une Special Stricking Team a encore une fois frappé fort." Stricking? sinon dimoune p kondire bicyclette, apel sa "Bicking"? ou Biking? Vreman ena bez dan sa ggt pays une! Depi plis ki ene mois, zot p aller meme ar zot Stricking....   2/ Close your eyes and imagine our Lovely Speaker completely naked and shouting, "Out! I order you out!" when trying to find his balls under that fat belly...If that does not make you uneugh, nothing will.

Considérations sur la gestation pour autrui et Gestlife comme meilleure option.

La globalisation incessante du monde, l'intégration régionale, le multiculturalisme, les progrès technologiques et la biotechnologie, ont affecté directement le régime international de la famille, subissant l'impact de phénomènes qui dépassent les limites du monde juridique, l'affectant d’une manière transcendantale.

Derniers Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here